Loading...
http://www.fes-shore.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slider.salon_internationalgk-is-95.png http://www.fes-shore.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slider.01gk-is-95.jpg http://www.fes-shore.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slider.02gk-is-95.jpg http://www.fes-shore.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slider.03gk-is-95.jpg http://www.fes-shore.com/modules/mod_image_show_gk4/cache/slider.04gk-is-95.jpg
Text
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Fès-Shore : Enfin un premier client

  • Il développe des solutions innovantes pour les secteurs automobile et aéronautique
  • Son implantation redonne confiance aux responsables de MedZ

JUIN 2012-juillet 2013. Treize mois après son inauguration, le parc Fès-Shore a reçu enfin un premier client. Il s’agit de la société ESI2A, spécialisée dans l’ingénierie automobile et aéronautique. Pour son directeur général, Mohamed Laraqui Houssaini, «la création d’une structure de Recherche & Développement, d’innovation et de formation technologique orientée métiers a été initiée par des industriels, une société d’ingénierie et des chercheurs implantés au Maroc et en France, opérant dans le secteur de l’automobile et de l’aéronautique et animés d’une volonté commune de participer à l’effort de R&D, de transfert de technologie et de formation de haut niveau dans les domaines du transport sous toutes ses formes». Et ce, «afin d’accompagner les secteurs émergents décrits dans la stratégie métiers mondiaux du Maroc (MMM) du plan Emergence».

Appuyée par des partenaires de renom comme Floquet Monopole(1), équipementier automobile, la société française d’ingénierie de systèmes électroniques de contrôle embarqués pour les véhicules terrestres, FAAR Indusry, et le docteur et chercheur en contrôle des systèmes complexes HDR, ESI2A prévoit la création de 100 emplois hautement qualifiés dans un délai de deux ans. « Afin de compléter le dispositif, nous avons également décidé de créer un institut de formation spécialisé dans l’ingénierie informatique pour les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique», indique Laraqui. L’objectif, selon lui, est de participer à la création d’un bassin de ressources humaines avec des compétences clés dans des industries de pointe et de pouvoir combler le besoin pour ce type de qualifications.

Ainsi, le premier client de Fès-Shore développe des solutions innovantes en synergie avec les exigences de plus en plus fortes des constructeurs et équipementiers automobile et aéronautique en termes de qualité, sécurité, environnement et énergie, coût, délai et développement. Parmi ses priorités figure également la formation de futurs ingénieurs afin de répondre aux besoins des filières automobile et aéronautique. «Nous voulons aussi augmenter l’attractivité de notre structure en vue de la délocalisation des services des sociétés opérant dans ces domaines (conception, électronique embarquée véhicule, etc.)», révèle Laraqui.

De leur côté, les responsables de MedZ se réjouissent de l’arrivée de cette première structure qui leur donnera peut-être la chance de commercialiser la zone comme pôle d’ingénierie dans les secteurs automobile et aéronautique. D’autant plus que le management d’ESI2A est «confiant qu’il aura l’accompagnement qu’il faut dans un cadre facilitant la production, l’innovation et la réduction de coûts». L’installation dans ce parc, dit-il, nous permet aussi de bénéficier des différents avantages offerts, à savoir un emplacement stratégique à mi-chemin entre les deux plus grands pôles industriels du pays, Tanger et Kénitra, 1er vivier RH du Maroc, une offre télécoms performante, des avantages fiscaux et des aides à la formation. «L’investisseur peut compter également sur une équipe dédiée 24h/24 et 7j/7 pour tout type d’intervention afin de garantir une continuité de fonctionnement ainsi que des services d’accompagnement favorisant la création d’une communauté au sein du parc et facilitant la vie aux entreprises installées ainsi qu’à leurs employés (guichet unique, restaurants, commerces, crèche, centre de sport…)», affirme MedZ. La filiale de CDG Développement reste optimiste quant aux perspectives d’avenir de Fès-Shore. En effet, les réservations clients sont déjà entamées et certaines entreprises sont en train ou envisagent d’effectuer des tests RH pour mesurer leur adéquation avec leurs besoins métiers, est-il expliqué auprès de MedZ. Rappelons que l’aménagement et le développement du parc Fès-Shore ont été confiés à MedZ dans le cadre de la convention signée le 14 juin 2007 entre l’Etat, la région de Fès-Boulemane et MedZ. Une première partie, de 16.000 m² développés et mis en exploitation, a été livrée le 20 juin 2012. Celle-ci est principalement dédiée aux activités de BPO (Business Process Outsourcing). Mais son inauguration est intervenue dans un contexte de crise, marqué par une certaine frilosité des clients et une tendance générale de réduction de coûts. Aujourd’hui, les choses semblent reprendre.

L'ECONOMISTE